Pays de Matha

Pays de Matha

22,00

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Après Matha, images d’autrefois, Pierre Girard-Augry et Michel Téodosijévic donnent à voir les vingt quatre autres villages qui forment aujourd’hui la Communauté de communes du Pays de Matha. En deux cent quatre vingt six photographies noir et blanc légendées, textes et documents, ils fixent les images d’autrefois de ce canton riche de son histoire et de son patrimoine. Côté témoignages, on découvrira par exemple les émouvants souvenirs de Guy Clémenceau, maire de Bazauges : “Notre commune comptait deux menuisiers et charpentiers, un maréchal-ferrant, une épicerie puis une seconde qui se monta vers 1946 ou 1947, un café où se réunissaient les jeunes et moins jeunes pour jouer à la belote le dimanche. Au tout début du siècle, une marchande de sardines avec sa charrette à bras, plusieurs couturières, des marchands ambulants dont un qui venait de Chef-Boutonne pour acheter les oeufs, les lapins, les volailles et les chevreaux, faisaient partie du décor quotidien de la commune. A l’hiver ou au printemps, le distillateur venait avec sa chaudière brûler les restes de vin et faire la fameuse “goutte” (eau-de-vie blanche). D’ailleurs certains habitués étaient là chaque jour pour déguster leur verre de “tord boyau” ou “brûle-gueule”. Côté iconographie, le lecteur sera sensible, entre autres, aux pittoresques cartes postales des “Cycles et machines à coudre Frouin” de Beauvais-sur-Matha, de l’alambic Faure de Brie-sous-Matha datant de 1935, de l’épicier de Cressé, de la boulangerie coopérative de La Brousse, des représentations théâtrales de Mons ou encore de la cavalcade des Touches de Périgny, en 1946. Comme chaque livre de la collection Images d’autrefois du Passage des Heures, cet ouvrage participe à la sauvegarde d’un patrimoine du quotidien, celui des petites gens dont on ne parle pas car l’histoire avec un grand H ne croise jamais leur chemin.